Qu’est ce qu’on mange pendant les règles? Les aliments à cuisiner et ceux à éviter

 

Vous pensiez que l’alimentation était secondaire en période de règles. Détrompez-vous, bien au contraire c’est un moment où vous devez être plus qu’attentive à votre alimentation, puisque vous avez faim tout le temps, mais attention de ne pas craquer. Il est important de se nourrir de manière saine et équilibrée. Certains aliments peuvent même avoir un impact bénéfique sur votre métabolisme, un peu fragilisé par la période.

 

Je n’ai pas la prétention d’être une experte en la matière (nutrition, calories, alimentation) néanmoins je vais vous dévoiler les aliments que j’affectionne, que je cuisine et ceux que je délaisse pendant mes règles.

 

Vous avez pu le constater par vous-même pendant vos règles, vous avez le ventre  plus ou moins tendu, ballonné. Quelles sont les raisons? Comme d’habitude c’est au niveau des hormones que se trouve la réponse.

Au début du cycle menstruel sous l’effet des œstrogènes les femmes en âge de procréer ne ressentent pas de douleurs abdominales, et cela  au moins jusqu’à l’ovulation. Ensuite les crampes et les douleurs abdominales surviennent en même temps que la montée de progestérones, c’est ainsi que le ventre se tend, devenant de plus en plus douloureux.

 

Comme le corps s’apprête à être indisposé, il se met à secréter des prostaglandines utiles pour l’évacuation de la muqueuse,  mais qui vont de pair avec une sensation inflammatoire, parfois assez aigue.

Pour diminuer l’intensité des crampes, la solution naturelle et sans danger se trouve dans une alimentation saine à base de:

 

  • Vitamine C que vous trouverez dans les agrumes, mais aussi le persil, le poivron rouge ou les fruits rouges comme le cassis. Véritable allié de votre santé, elle accélère la fabrication des globules rouges et permet une meilleure absorption du fer. En consommer à chaque repas, en choisissant les fruits et légumes de saison qui en contiennent vous préservent de l’anémie, plus propice en période de règles.

 

  • Les légumes verts, riches en fibres sont d’excellents aliments à consommer en période de règles, cuits ou frais. Riches en calcium, magnésium, potassium, ils limitent les spasmes et les éventuelles coliques. Diurétiques, ils servent à limiter la rétention d’eau Aussi, le magnésium agit pour diminuer l’irritabilité et réguler votre humeur.

 

Pendant les règles le taux de glucides dans le métabolisme est en chute libre en raison de l’insuline qui fonctionne à plein régime, vous cédez aux fringales et autres envies sucrées (sodas, chocolat, gâteaux..), ce qui va stimuler la sécrétion d’insuline qui va de pair avec les prostaglandines inflammatoires.

 

Mauvais choix, c’est pourquoi il vaut mieux se nourrir de légumineuses à l’indice glycémique faible (plus un aliment a un indice glycémique élevé et plus il fait monter votre niveau de sucre dans le sang) qui apportent les nutriments nécessaires sans pour autant solliciter le pancréas.

 

  • Avec les légumineuses,  le taux  de sucre va monter progressivement dans le sang libérant une énergie prolongée, tout au long de la journée. Misez sur les lentilles, les pois-chiches, pois cassées et les flageolets, sources inépuisables de fer et de protéines indispensables à votre organisme.

 

Rassasiantes, elles agissent comme des coupe-faim dissuasifs.

 

  • Sélectionnez des poissons gras, riches en  oméga 3, puissants anti-inflammatoires pour diminuer les contractions engendrées par la sécrétion de prostaglandines. Cuisinez-vous un repas maison, équilibré composés de sardines, harengs, thon ou saumon. Pensez à commander des  sushis, pour votre repas du midi (au bureau).
manger des sushis à midi pendant les règles
Plat de sushi

Dans le même courrant d’esprit, pensez à bien choisir votre huile végétale (de cuisson ou d’assaisonnement). Les huiles de colza, de bourrache  noisette regorgent d’acides gras oméga-3. Les fruits à coques ou secs (graines de lin, noix, amendes) sont aussi recommandés pour leur apport en magnésium qui neutralise l’anxiété et favorise le sommeil.

 

A L’INVERSE, IL VAUT MIEUX S’ABSTENIR DE CONSOMMER:

 

  • de l’alcool, à cause de son effet déshydratant qui aurait tendance à aggraver le problème de rétention d’eau. Aussi l’alcool empêche le magnésium de se fixer alors que celui-ci est un précieux régulateur d’humeur, indispensable en période de règles.

 

  • des sodas, puisqu’ils contiennent vraiment trop de sucre

 

  • trop de sel, trop d’épices, cela aurait pour effet d’augmenter les sensations de ballonnement et d’irritations intestinales

 

  • du café qui augmente l’acidité gastrique et la sensation d’aigreur d’estomac

 

  • de la junkfood (ou de la charcuterie) cette nourriture chargée de graisses saturées, trop salée  a tendance à aggraver la rétention d’eau tout en provoquant de l’acné persistante. Sur le moment, vous savourez mais très vite, les kilos superflus s’installent et des boutons disséminés partout sur votre visage témoignent de vos excès.

Vous l’aurez compris manger sainement, voilà la solution pour diminuer les contractions, spasmes et autres crampes ressentis de manière plus ou moins violente pendant les règles.

 

Ce post vous a plu? J’étais quant à moi, très contente de l’écrire.

 

J’attends avec impatience, vos commentaires et vos réactions.

 

N’oubliez pas d’être à l’écoute de votre corps et d’être bienveillante avec vous-même.

 

 

2 réactions au sujet de « Qu’est ce qu’on mange pendant les règles? Les aliments à cuisiner et ceux à éviter »

  1. Petit Sandra Réponse

    Comme tu l’écris si bien, l’alimentation est un poste qu’il ne faut pas négliger pendant les règles. Les contractions causées par l’évacuation de la muqueuse utérines sont souvent douloureuses. Il faut éviter la nourriture épicée trop salée, qui donne des remontées gastriques désagréables.
    J’opte pour les féculents au diner comme les haricots rouges ou encore des flageolets. Ils ont un faible indice glycémique, pourtant ils ont un effet rassasiant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *